CONSERVATION

Conservation

Depuis les années 2000, plus de 300 zoos européens participent à des programmes d’élevage d’espèces en danger évitant ainsi leur extinction. L’idée est de pouvoir recréer une population sauvage à partir d’individus captifs.

Parallèlement à ces actions, le parc Les Aigles du Léman a décidé de s’investir dans le développement de la recherche sur les rapaces. Nous avons choisi d’étudier le comportement de ces oiseaux en captivité afin de pouvoir améliorer leur longévité, leur reproduction ou leur alimentation. Nos volières font office de laboratoire en plein air, elles permettent aux biologistes d’approfondir leur connaissance sur la morphologie, les habitudes ou la physiologie des rapaces en général.

FREEDOM

Le programme FREEDOM 

FREEDOM est un mouvement de conservation qui cherche à protéger les oiseaux de proie menacés grâce à des méthodes créatives. Partant de ces idées uniques et convaincantes, FREEDOM cherche à engager une nouvelle génération de conversationnistes, catalysant le soutien populaire à la protection de la nature dans le monde entier.

FREEDOM vient d’un pari de Jacques-Olivier Travers en 2006 : Faire du parapente avec des aigles adultes pour sensibiliser le public sur la situation précaire de ces oiseaux dans notre monde. Cette idée folle s’est avérée être un moyen extraordinaire d’apprendre à voler aux oiseaux. Aujourd’hui, Jacques-Olivier enseigne aux rapaces, nés en captivité, à chasser et à voler en faisant du ski, du kayak et du parapente avec eux.

FREEDOM livre son message en capturant des scènes jamais vues auparavant, prises depuis le dos de l’aigle dans des villes emblématiques. Les vols ont eu lieu notamment depuis la tour Eiffel à Paris, le Tower Bridge à Londres et la Vallée Blanche à Chamonix.

De plus nous avons battu le record du monde en lançant un aigle de plus grand bâtiment du monde : la Burj Khalifa à Dubaï. Ce vol a été diffusé en direct sur BBC World pendant 6 min. Ces images ont d’ailleurs réuni des dizaines de millions de vues en ligne, ainsi que d’une diffusion internationale.

Plus d’informations sur www.freedom-lefilm.com

Les partenariats scientifiques FREEDOM

FREEDOM étant un mouvement pionnier pour la communauté de la conservation, il met en évidence les façons dont les gens et les organisations peuvent s’impliquer dans le soutien de programmes de conservation de la nature. En effet, il ne vise pas seulement à sensibiliser le public aux oiseaux de proie menacés, mais il sert également d’ambassadeur pour toutes les espèces.

Convaincu de son engagement, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN) choisit FREEDOM comme programme ambassadeur de l’initiative de conservation SOSSave Our Species. SOS identifie et sélectionne des projets de conservation qui protègent les espèces menacés. Suite à ce partenariat, l’IUCN nous offre l’occasion de filmer un de nos aigles volant dans le ciel de Londres pour célébrer le XXe anniversaire de la liste rouge des espèces menacées. Le programme de la «liste rouge» est l’une des approches mondiales les plus objectives pour évaluer l’état de conservation de la biodiversité.

De plus, plusieurs universités européennes ont choisi de travailler avec nous pour la recherche écologique comme le changement climatique (Université de Birmingham) ou l’éthologie (Université de Neuchâtel).

TERRE DES AIGLES

Terre des Aigles,

La première volière de vol libre

Le projet Terre des Aigles va permettre la reconstitution d’un habitat dans une grande volière de 12 000 m2 et de 10 mètres de haut où plus de 60 rapaces appartenant à 13 espèces différentes vont coexister sans barrière. Pour la première fois, les rapaces vont pouvoir voler quasi librement et apprendre à utiliser le vent pour se déplacer. Ils vont également devoir interagir entre eux pour trouver un partenaire pour la reproduction mais aussi avec d’autres espèces pour se nourrir. Cette expérience taille réelle est le lieu idéal pour étudier les relations entre les individus (d’une même espèce et entre espèces différentes) autant que leurs habitudes alimentaires. Pour cela, des relations avec des universités françaises sont mis en place via des stages d’étudiants.

Mais ce n’est pas tout, non seulement les rapaces vont pouvoir interagir entre eux mais nous vous proposons également de venir visiter leur milieu…                                           Entrez sur la TERRE DES AIGLES !

CENTRE DE REPRODUCTION

Donner toutes les chances aux espèces menacées de se reproduire…

Alors que la plupart des rapaces sont les prédateurs les plus puissants du ciel, ils sont complètement impuissants face à l’urbanisation. Emblème vivant, ils font partie des espèces les plus menacées du monde. Conscient de l’urgence de préserver les grands rapaces, Les Aigles du Léman mènent une campagne pour préserver le monde sauvage et aider de nouvelles générations d’aigles à retrouver la nature.

Les Aigles du Léman est un parc de 8 hectares et il est strictement réservé aux rapaces, ce qui permet de construire d’immenses volières. Nous possédons notamment la plus grande volière d’aigle au monde où les oiseaux peuvent même apprendre à pêcher (4200 m² agrémentés d’un bassin de 150 m²). Par opposé aux autres centres de reproduction où les couples reproducteurs sont isolés au public et de l’environnement extérieur. De plus toutes nos volières ne sont fabriquées qu’avec du filet afin que le public puisse observer les oiseaux.

Cinq fauconniers professionnels dirigés par le leader du projet, Jacques-Olivier Travers, s’occupent de notre centre. De nouvelles techniques sont utilisées comme des petites caméras placées directement dans le nid afin de suivre sa construction ou encore de l’élevage semi-artificiel des jeunes afin d’optimiser la reproduction. Ces méthodes permettent donc de prendre des données complètes de la reproduction de nos oiseaux depuis la formation du couple jusqu’à l’âge adulte en passant par l’envol des jeunes.

Aujourd’hui, la sensibilisation et le soutien du public sont d’une importance cruciale pour la conservation des espèces. Les Aigles du Léman est un parc sans aucune aide financière extérieure, qui pari sur l’attention du monde pour sauver les rapaces. Contrairement à la plupart des programmes de reproduction qui excluent le grand public, le centre est ouvert aux visites et les écoliers peuvent profiter de visites guidées et de discussions avec le personnel du projet. En outre, afin d’expliquer notre programme au public, nous prévoyons de proposer une visite guidée des volières tout au long de l’année. Le centre de reproduction des Aigles du Léman prouve que la conservation des oiseaux n’est pas en contradiction avec le parc de présentation au public.